Surprise sur prise…

Par défaut

Dimanche dernier, euh non celui d’avant, mon dieu je ne sais même plus… oui j’ai des trous de mémoire inquiétants depuis quelques temps. En fait j’ai du mal à me souvenir d’événements récents, de ce que j’ai fait tel ou tel jour, les personnes qui étaient là, les endroits où j’ai été. Enfin ça va, je vois à peu près, mais pas précisément. Je commence à devenir myope de la mémoire. De loin je vois bien, mais de près c’est tout flou. Tiens c’est tout flou me fait penser à il est fou afflelou. Ne cherchez pas, je suis à fond dans l’optique en ce moment.

Bonjour docteur ! Vous allez bien docteur, asseyez vous derrière votre bureau s’il vous plait, voilà mettez-vous à l’aise. Je viens pour un dépistage du cancer de la prostate et je me suis dit qu’avec vous je serai entre de bonnes mains, enfin c’est mon petit doigt qui me l’a dit. Ça ne vous fait pas rire docteur ? Vous avez raison, moi non plus. Pardon, donc je viens pour mes problèmes de mémoire, il parait que je suis myope du cerveau ! Non, mais je suis sérieux là ! Comment ? Je souffre du syndrome Marcel Béliveau ! Oh mon dieu mais quelle horreur, c’est pour ça qu’on me trouve un accent bizarre et que je dis des phrases comme : « y’a ton phone qui ring ». Et cette moustache qui pousse subitement, cette propension à la boutade et à la mise en scène ! Aidez-moi docteur !

Je disais donc, dimanche dernier (enfin celui d’avant j’en suis presque sûr maintenant), j’ai été mangé mon brunch dominical et traditionnel chez Quick. Petite parenthèse, en général le dimanche je me couche à 7-8 heures du matin, donc je me lève à 16 heures, et bien sur j’ai faim et surtout besoin de trash food. Bref, l’épisode du Quick n’a rien d’important, si ce n’est qu’ils ont changé la recette des longs burgers. Comme j’ai l’habitude de prendre un Long Bacon avec mon menu Giant (maxi avec Sprite sans glace, mouais je suis un peu monomaniaque), alors j’ai goûté le nouveau Long Bacon. Pas mal. En fait ils ont changé les céréales sur le pain (les anciens me niquaient les dents) et le fromage est beaucoup plus fondant. Par contre les morceaux de bacon sont plus gros qu’avant, ce qui nécessite une bonne cuisson et ce n’est pas toujours le cas.

Là où je voulais en venir, c’est qu’après le Quick, je suis allé chez IKEA ! Le temple du formatage de nos intérieurs (je dis ça mais ils font quand même des trucs sympas et pas chers du tout, puis j’aime bien le design scandinave). Bon déjà, le dimanche c’est le jour où il y a le plus de monde, je le savais pourtant… je passe le tourniquet, au passage je guette si le nouveau catalogue est sorti. Pour la petite histoire, comme je vais bientôt déménager, je cherche du mobilier, et surtout un canapé convertible parce que mon lit ne tiendra pas dans le nouvel appartement, et puis il est nul. Au niveau de l’expo, je trouve les décos très sombres, ça doit être la tendance… bref, rien de transcendant, puis je connais le catalogue par coeur faut dire.

Ça va j’ai passé le barrage des vigiles, heureusement je n’avais pas de baskets, elle a l’air sympa cette soirée, mais où sont les toilettes ? Je ne vois pas bien. Souriez vous êtes filmés, ça doit être truffé de caméras dans tous les rayons, merde je fais une crise de Marcel Béliveau, non pas ici ! Le voilà enfin le rayon des convertibles. Alors il est où ce foutu modèle Tylösand ? Ah, c’est ça ? Ce truc qui a l’air joli sur le site internet et qui ressemble en fait à un monolithe tout mou en vrai. Tiens, un nouveau Kramförs ? Est-ce qu’ils le font en convertible maintenant ? Non, toujours pas. Je ne comprends toujours pas pourquoi je fais des rêves érotiques de temps en temps. Enfin je veux dire pourquoi à tel moment et pourquoi pas à tel autre. Je trouve toujours ça amusant.

Mais alors docteur, est-ce qu’il existe des médicaments contre ce syndrome ? Comment ça ? Il n’y a qu’un seul remède et il est fabriqué par le laboratoire Montiel ! Merci docteur, vous pouvez vous rhabiller, n’oubliez pas le stéthoscope autour du cou ça fait plus pro. Non, j’ai oublié ma carte Vitale… peut-être aux toilettes, je ne me souviens pas, ah oui c’est ça, au cabinet ! C’est vrai nous y sommes (au cabinet), elle est là. Rire con, je prends l’ordonnance, l’approche de ma bouche comme pour la cacher parce que je vais sourire. Page de publicité : vous n’osez pas sourire… vos dents sont tâchées. Vous êtes très sexy docteur, froncez un peu les sourcils… humm puis vos cheveux poivre-sel à la Clooney, finalement je vais peut être le faire ce dépistage du cancer de la prostate.

« Chérie ! Regarde cette étagère, elle irait bien dans le garage pour poser mes outils ? » Et alors connard, t’es obligé de prendre une voix mielleuse pour dire des conneries pareilles ! D’ailleurs, j’ai découvert le modèle Lack en rouge, il claque pas mal. Enfin, ça m’inquiète parce que ma déco tourne pas mal autour de l’association des bois sombres (wengué pour les bobos  mais je ne sais pas le prononcer) et du rouge, et maintenant j’ai l’impression qu’on ne fait plus que ça. Pour donner un peu de relief, j’ai pas mal de déco un peu baroque et rococo… mais là c’est encore pire, ça devient presque démodé. Je pensais me rattraper avec un papier peint à motif qui occupe un seul mur alors que les autres sont unis… et boum, on trouve ça partout maintenant. Arrêtez de me copier ! Je l’ai fait avant vos catalogues et maintenant vous me montrez que je suis devenu complètement has been. Encore un complot contre moi ! Elle est où cette caméra ? Elle est où ? Marcel je vais t’égorger. Et je m’écris telle la Cotillard dans son costume de môme : Marcel ! Marcel ! (bon j’ai pas vu le film, mais la reconstitution de la scène par mes amis est une anthologie) Je serre les dents ! Je vais la trouver cette caméra !

Rien de tel que l’auto-médication, grâce à internet je me suis déjà pointé aux urgences pour une simple et banale (désormais) crise d’angoisse alors que je pensais faire un infarctus, et mon frère pour une tumeur cancéreuse qui n’était qu’un poil qui poussait à l’envers. Mais je sais que je vais me soigner grâce à internet. C’est marrant Montiel sur google ça renvoie à un site qui s’appelle stars oubliées. Je ne savais pas que cet homme avait été une star. Je ne savais pas qu’il pourrait me guérir.

Aux rayons des chaises je remarque un modèle qu’il y a chez moi, il existe dans de nouveaux coloris… mon jeu favori chez IKEA : retrouver le nom sans regarder l’étiquette, et bingo j’ai trouvé ! C’est gilbert le nom de la chaise, ils ont pas trouvé plus con que gilbert. Les stores sont pas trop mal, ça pourrait m’intéresser. La vaisselle est toujours aussi fade. Les plantes sont vraiment bien par contre, je trouve que les prix sont vraiment intéressants. D’ailleurs ça me fait penser que je n’ai toujours pas sauvé mon beaucarnéa, pauvre plante.

J’arrive à l’épicerie, je sais ce n’est pas très sérieux, je viens de manger. Je vais vérifier s’il y a toujours le fameux gâteau au daim (non pas l’animal, ils bouffent des rennes, des élans mais pas des daims) dont je parlais à des amis. Il existe toujours. Oh putain du chocolat de la marque marabout ! Merde ils ne le font pas avec les noisettes. Tant pis, je prends 2 tablettes king size… 250 grammes la tablette ! Je fais un tour vers les alcools, il n’y a rien de bien intéressant. Je prends une bouteille de sirop aux fleurs de sureaux, parce que c’est très bon, et j’en utilise parfois en cuisine, c’est très original comme saveur et ça donne des sucrés-salés très légers. Même si je ne cuisine plus très souvent, pour ne pas dire presque jamais…

Quelle usine ce magasin, on se croirait dans le disneyland du meuble ! Avec une petite touche suédoise en plus… enfin presque, à peine sorti j’ai traversé le parking à pied et quand on voit les automobilistes on comprend tout de suite que l’on n’est pas en Suède. Ingmar Bergman est mort. On compare souvent la Suède au Canada de l’Europe… ces étendues de forêts, ces rochers de granit etc… bon je n’ai jamais été au Canada. Mais pourquoi le Canada d’abord ? Le canada c’est une feuille d’érable… et l’érable c’est pas sur le drapeau libanais comme j’ai pu le dire une fois, j’ai dû confondre à cause des couleurs, ou alors parce qu’il y a des gens qui parlent français au Liban comme au… comme au Québec ! Et merde ça revient, ce foutu syndrome ! Vite à la pharmacie ! Vite vidéo-gag ! Save me ! Help I need somebody, help « yaourt » anybody, help you know I need someone.

Pfiou j’ai bien dormi moi. Il est 5 heures Paris s’éveille et je tiens un concept. Je sais à qui le vendre en plus ! Allô docteur, vous parlez le grec ? Enfin vous connaissez bien un mot en grec ? Sirtaki, non c’est pas ça, vous êtes nul docteur ! Euréka ! Yes, vous êtes trop rock’n roll docteur ! Euréka, Je le tiens mon concept pour vendre du coca-cola (vous avez vu, je n’ai pas écrit coke !) aux cerveaux disponibles : un remake de surprise sur prise ! Donc je ne suis au courant de rien (oui bon chut, chut)…

Je rentre dans IKEA, et là un speaker de supermarché s’approche en gueulant vers moi, mesdames et messieurs, voici notre millionième client ! Comment vous appelez-vous jeune homme ? Ross, docteur Ross. Ah ah et bien notre candidat ne manque pas d’humour ! Mais enfin que se passe-t-il, c’est quoi ce speaker qui ressemble à un animateur télé ? Alors monsieur Ross, pour gagner un portefeuille d’actions IKEA et surtout repartir avec cette pétasse Suédoise (oui elle s’appelle Anna), je vous propose une seule et simple question ! Oulala, y’a même les roulements de tambour en fond sonore ! Mon dieu, le berger allemand de l’animateur commence à renifler mes pieds… La question, la voici, la voilà, la voilou ! Combien… (oui ils parlent toujours plus lentement les animateurs quand ils posent une question, ça veut dire que l’heure est grave !), je répète… Combien… faut-il… d’étagères Billy… pour obtenir… la longueur… de… la… muraille de Chine ? J’ai très peur du chien. Euh je sais pas moi, j’ai le modèle Expedit… Ah je vois que monsieur est un bon client ! Allez donnez une réponse ! Bah euh je vais dire 348.249 étagères Billy… Gros roulement de tambour et cymbale ! Bravo ! Vous avez gagné cette superbe pute que je vous propose de tringler sur le lit de votre choix ! Euh non merci, elle est sale, je le sens d’ici… Quel est votre lit préféré ? J’aime bien le modèle Malm… mais non je ne veux pas de cet objet (je parle de la jeune femme) ! Bravo ! Bah oui mais pourquoi bravo ?

Vous venez d’être piégé ! Je suis Bernard Montiel (le complice) et regardez la caméra là-bas, c’est surprise sur prise ! Et Marcel Béliveau arrive avec son grand sourire, il s’approche pour me faire une embrassade, beurk. Un peu con, je me sens obligé de jouer la comédie : oh, oh, vous m’avez bien piégé, je ne m’y attendais pas du tout ! Ça paraissait tellement vrai ! Je me disais bien que j’avais déjà vu le monsieur à la télé… c’est quoi déjà son nom, Patrick Montel ? Ah non Bernard Montiel, ok ! Vous êtes plus petit en vrai qu’à la télé. Mais comment vous avez fait pour construire un faux IKEA à la place du vrai, c’est dingue, on dirait vraiment le même ? Du temps de cerveau disponible… une myopie de la mémoire… les fameuses 15 minutes de célébrité… les miennes sont passées et je ne vois toujours pas mieux…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s