Quelques idées sur le Processus de Création

Par défaut

Le processus de création a toujours été un grand mystère pour moi. Bien sûr, on ne peut nier les évidences, la création est souvent le fruit d’une observation et d’une introspection, de tout ce que l’on pourrait appeler inspiration. Expériences, émotions sont au coeur de cette étape bien que toutes les émotions ou toutes les expériences ne débouchent pas nécessairement sur une création.

Il y a pour ma part des émotions qui ne m’inspirent pas, que je suis incapable de retranscrire artistiquement. C’est un mystère que je ne peux maîtriser, un voile de fumée qui ne se dissipe pas.  D’ailleurs il se trouve que mon inspiration guide la forme artistique qui la suit car bien qu’ayant une priorité pour l’expression musicale je me retrouve parfois à écrire ou dessiner.

Certes je ne fais pas tout le travail nécessaire, à savoir tenir un journal intime, noter des idées ou créer un portfolio, pour favoriser l’éclosion du processus. Je laisse venir. J’ai appris que ça ne servait à rien de se forcer, non pas que cela nuise totalement à la qualité intrinsèque de la création finale, mais parce que ça enlève tout le sens à l’expression artistique. Il faut que l’émotion génératrice d’inspiration prenne aux tripes. Évidemment, la première conséquence est que la création sera très personnelle, voire égocentrique.

Une fois l’inspiration trouvée, enfin disons plutôt une fois que l’inspiration nous trouve, il faut passer au traitement de celle-ci, la faire interagir avec le média choisi, une chanson en l’occurrence. Assembler des mots, faire progresser le discours, trouver le refrain, travailler sur la sonorité des vers, et déboucher sur une conclusion qui prend sens à la fin de la lecture des paroles. Pour la musique c’est plus une question d’ambiance. Elle pourra être lancinante, enjouée, triste, lourde, linéaire, mélodique.

Les possibilités s’ouvriront par le biais de la culture, de la connaissance et de la technique de chacun. À l’inverse les limites réduiront d’autant l’ampleur de l’univers créatif, sauf s’il s’agit d’un parti pris. Tout comme dans l’art visuel, la maîtrise de la symbolique, des effets, d’une forme de technicité, facilitera la création et rendra l’oeuvre compréhensible, audible. Ne perdons pas de vue que l’intention réelle est de communiquer quelque chose à quelqu’un, même lorsqu’on ne communique qu’à soit même.

Malheureusement, ce n’est jamais aussi limpide, surtout lorsque l’on mêle des paroles, écrites et donc plus réfléchies, de la musique et surtout une mélodie en général totalement improvisée. En effet, il n’y a pas d’ordre établi. Je ne fais jamais les choses dans le même sens. Parfois ce sont les mots qui arrivent en premier, parfois la musique et parfois la mélodie. Et ça, je ne le maîtrise pas non plus. Si je connaissais la recette, j’en ferai mes choux gras.

À l’intérieur du processus même de création, différentes étapes se succèdent alors. Imaginons que je tiens quelques paroles, une mélodie et une musique pour l’accompagner, il faut alors expérimenter, explorer. Jouer et rejouer, faire des essais, des variantes, revenir à zéro puis recommencer. Le doute est très important car c’est lui qui permet d’explorer et aussi de prendre des risques. C’est un stade personnel, que personne ne connaîtra, exit donc l’auto-censure.

L’assemblage de toutes les idées et des inspirations initiales permet ensuite de dégager un concept plus global. Cette étape donne un regard plus critique mais aussi dégage une problématique s’il y en a une, et permet d’élargir le propos. Par quelques modifications, le message peut ainsi devenir plus large et sortir de l’égotisme originel de l’oeuvre. Enfin arrive l’heure des choix, des arbitrages, de la mise en forme. Tout simplement la concrétisation de la création. C’est là que l’adéquation entre le projet et la matérialisation se révèle. Il ne reste plus qu’à y mettre un point final. Un jour je vous parlerai du « secret mélancolique »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s