L’Interrogatoire du SDF

Par défaut

Résumé de l’épisode précédent

Dans le cinquième épisode de Plus Moche La Mort, on découvre le jeune Abdelkader. Il travaille à l’ouverture de son futur restaurant et se fait aider par le SDF. Adolphe Sva et La Donneuse se donnent rendez-vous pour comploter. Abdelkader interpelle La Donneuse car il l’a vu prendre des notes alors qu’il observait le SDF déféquer. Adolphe Sva s’interpose entre eux. Kouglov explique à Martinez qu’il croit que l’affaire dites « de La Trouille » est une manipulation politique pour renverser la mairie communiste. Enfin, la police arrête le SDF suite aux indications du Corbeau.

Intégralité de l’épisode présent

Pierpoljak Bauer est assis en face du commissaire Kouglov et de l’inspecteur Martinez. Ils sont au milieu d’une pièce vide, une lampe aveugle le SDF comme dans tout bon interrogatoire de polar. Après avoir décliné son identité, le SDF essaie de se défendre :

SDF : je ne sais rien co-commissaire ! Je ne savais même pas qu’il y avait des os dans le canal de Neu-le-Bourg !

Kouglov : fais pas le malin !

Martinez : yé déjà entendou ça quelque part !

Kouglov : vous allez la fermer Martinez !

SDF : et pourquoi vous m’accusez d’abord ?

Kouglov : nous avons nos informations… et c’est moi qui pose les questions ! Alors pourquoi vous trainez tout le temps près du canal de La Trouille ?

SDF : je traine là pour faire mes besoins tranquillement. Enfin, pour tout vous avouer… je chie des vis et des boulons et ensuite je les revends au ferrailleur. C’est comme ça que je me fais un peu d’argent.

Kouglov : mais t’es pas tranquille toi, t’es un grand malade !

Martinez : yé pense qu’il est…

Kouglov : notez sa déclaration Martinez, tout le monde s’en fout de ce que vous pensez.

SDF : je vous jure que c’est la vérité commissaire, vous pouvez demander au ferrailleur !

Le commissaire Kouglov interrompt l’interrogatoire et invite l’inspecteur Martinez à le rejoindre en dehors de la pièce. Il lui explique qu’il a une idée derrière la tête pour vérifier les dires du SDF. Martinez part récupérer le magnet de l’île de Ré sur la porte du frigo à bières. Il revient son téléphone à la main et, pour une énième fois, Kouglov demande à l’inspecteur de ne pas surfer sur internet avec son portable.

Poublicité

Kouglov : et vous êtes prié de ne pas livetwitter l’interrogatoire Martinez, j’en ai marre de lire vos conneries sur ma TL !

Martinez : oui chef ! Au fait, vous avez vu le sénateur Masson qui veut interdire l’anonymat sour internet, il ne connait même pas le touitteur !

Kouglov : oui je sais tout ça… alors vous vous souvenez du plan ?

Martinez : oui chef ! On rentre dans le bureau et je lance le magnet !

Les deux hommes entrent dans la pièce où se trouve toujours le SDF. Kouglov demande au rasta de se mettre à quatre pattes. Martinez lance l’aimant en l’air… (imaginez l’action au ralenti) Le magnet s’envole, tourbillonne, plane et virevolte jusqu’à venir se coller sur le trou du cul de Pierpoljak Bauer. Le SDF avait donc raison.

Kouglov : on va te libérer pour le moment, mais si le ferrailleur ne confirme pas ta déposition, tu passeras un sale quart d’heure enfoiré de rasta !

SDF : je n’ai rien à me reprocher commissaire Kouglov.

Le SDF sort du commissariat et se dirige vers le restaurant d’Abdelkader. Il croise Adolphe Sva et La Donneuse en train de discuter dans une voiture. La nuit tombe sur Neu-le-Bourg et l’enquête semble au point mort. Le commissaire Kouglov et l’inspecteur Martinez vont devoir maintenant identifier ce mystérieux Corbeau. Ils se servent un peu de whisky et discutent de l’interrogatoire qui vient de se terminer.

Martinez : hé ! Il a pas dit Kougloff !

Kouglov : et alors, ça reste un saltimbanque avec des dreads, non !? Vous en pensez quoi Martinez ?

Martinez : yé pense qu’il est fou !

Extrait du prochain épisode

(…) Le ferrailleur confirme qu’il achète des boulons. Musique Maestro !

Une réflexion sur “L’Interrogatoire du SDF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s