Le vote Blanc

Par défaut

Laurent Blanc a annoncé, lors d’une réunion au siège de la Fédération Française de Football, qu’il ne sélectionnera, pour son premier match, aucun joueur ayant participé à la calamiteuse campagne sud-africaine. Ceux qui suivent le foot savent pourtant que la vraie punition c’est de jouer ce match : un amical en Norvège début Août, on peut à peine faire pire. Notez au passage ce nouveau témoignage d’incompétence de la fédération, à l’initiative de cette rencontre. En effet, situé en pleine phase de préparation physique pour la plupart des clubs, ce match sera une rupture, notamment pour les joueurs qui jouent à l’étranger, et la température atteindra au mieux 15 degrés. Les norvégiens seront en pleine forme (leur championnat a lieu l’été même si l’ossature de l’équipe est composée d’expatriés) et se feront une joie de bizuter les bleuets avec un jeu rugueux et engagé mais toujours monotone. À se demander si la punition ne sera pas finalement pour ceux qui auront le privilège d’être sélectionnés…

Revenons un peu sur l’aventure de l’équipe de France en Coupe du Monde. Si tout a été dit, le constat est quasiment unanime pour reconnaître que le groupe (d’adultes, rappelons-le) s’est comporté comme des ados en colonie de vacances, comme une classe en voyage scolaire. Les mauvais élèves ont foutu la merde mais comme ces derniers ne l’ont pas assumé, ne se sont pas dénoncés, donc c’est tout le groupe qui est sanctionné. Admettons que dans une situation de solidarité et de cohésion collective, cela pourrait avoir du sens. Il faudrait que ce soit le cas mais rien ne l’indique. Doit-on (ou plutôt, Laurent Blanc doit-il) traiter un Toulalan, exemple d’abnégation sur le terrain, modèle de professionnalisme, encore en pleine force de l’âge et qui possède donc presque toutes les aptitudes à devenir un leader, comme un Gallas en fin de carrière, arrogant et qui refuse de s’adresser à la presse ? Alors que le premier a avoué  être à l’origine de la fameuse lettre et a reconnu avoir fait une erreur, l’autre n’a fait que critiquer son ancien sélectionneur. Si la décision de Laurent Blanc devait être lourde de symbole, faire un choix entre ces deux profils aurait été un vrai symbole. Et que dire des Lloris, Mandanda, Gourcuff ou Sagna, eux qui baissent les yeux et la tête quand d’autre bombent le torse et jouent les vedettes ? Sont-ils à mettre dans le même panier qu’un Patrice Evra qui n’a pas su honorer son rôle de capitaine, qu’un Franck Ribéry qui a lâchement voulu sauver sa peau dans un laborieux monologue, sans aucune crédibilité, improvisé au beau milieu de Téléfoot ? Certainement pas.

Reste un match à jouer face à des gaillards scandinaves qui ne se priveront pas d’infliger une nouvelle humiliation à notre équipe. Dans l’hypothèse où les choses tourneraient mal pour l’équipe de France, devrons-nous penser : sans aucun des 23, donc des meilleurs joueurs français, nous ne pouvions pas gagner ? Cela ne fera que renforcer l’idée que les 23 punis sont en fait indispensables et les replacerait en position de force : « Tu vois coach, tu ne peux pas te passer de moi ». Prions pour que ce scénario ne se produise pas et que l’équipe de France ne s’incline pas. Pourvu que la manière soit là aussi. Pour sa première, Laurent Blanc avait l’occasion de trancher, à savoir exclure ceux qui le méritaient et garder les autres parmi le groupe des 23 de la Coupe du Monde, il a préféré attendre. C’est vrai qu’il se devait de frapper fort pour sa première. Mais entre frapper fort et frapper sur tout le monde il y a une nuance. Laurent Blanc comme joueur n’était pas un adepte du dégagement en touche mais plutôt de la finesse, de l’intelligence et de la subtilité. Il commence sa carrière de sélectionneur tout autrement, en misant sur le meilleur non-choix. Espérons que les résultats sur le terrain le rendent un peu plus ambitieux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s