Toujours les mêmes qui trinquent

Par défaut

Avant de rédiger cet édito, j’avais l’impression qu’il ne s’était finalement pas passé grand chose la semaine dernière. C’est tout le contraire ! Nous avons eu droit à tous les sujets : santé, éducation, emploi, attentats, liberté de la presse, droits de l’homme (enfin non, on n’y a pas eu droit), sans parler des chefs d’états Nicolas Sarkozy, Hu Jintao et Barack Obama.

Après les retraites, la santé…

Sécurité Sociale : de nouvelles modalités de calcul des indemnités journalières vont davantage pénaliser les personnes en arrêt de travail. Rappelons que les dépenses liées aux arrêts maladie ne représentent que 7 à 8% des dépenses de la Sécurité Sociale, il y a sans doutes de meilleures économies à réaliser ailleurs.

Le 1er Novembre, on apprend que le budget 2011 prévoit la création d’un ticket d’entrée de 30 euros pour bénéficier de l’Aide Médicale d’Etat. Encore une fois, ce dispositif n’est qu’une goutte d’eau au milieu des millions d’assurés sociaux. La volonté est clairement de rendre l’accès aux soins plus difficile et non pas de réaliser des économies car les règlements vont de toute façon donner lieu à des coûts de gestion supplémentaires. Rappelons que l’AME a été créée avant tout pour des raisons de santé publique.

Emploi

L’info du weekend nous vient des conservateurs britanniques et ils ne manqueront pas d’inspirer notre gouvernement. Les anglais souhaiteraient donc faire travailler gratuitement les chômeurs longue durée. Entrepreneurs : n’embauchez plus, l’état vous fournit de la main d’oeuvre encore moins chère que dans les pays du tiers-monde !

En France, quelques jours auparavant, le Pôle Emploi avait annoncé la suppression de 1800 emplois en 2011 alors que les conseillers coulent sous une charge de travail énorme, induite par la fusion ratée de l’ANPE et de l’ASSEDIC. Une grève du personnel est prévue le Mardi 9 Novembre.

Les démagogues de la semaine

Jamais avare en fausses bonnes idées, Jean-Louis Borloo propose un Grenelle de la Fiscalité… si ça marche aussi bien que le Grenelle de l’Environnement, ça promet… aucun changement. Les médias continuent de nous vanter le profil « social » de ce dernier qui se positionne clairement pour Matignon en voulant se donner une contenance avec un sujet économique. Petite manoeuvre avant le jeu des chaises musicales. De son côté, Fillon prône la continuité dans un discours tentant de discréditer celui que les médias annoncent déjà comme son successeur, peinant à masquer la haine cordiale qui existe entre les deux hommes.

« Connaissez-vous un service public fermé 200 jours par an ? » En mal de notoriété, Yves Jégo fait du Frédéric Lefebvre et tire à boulets rouges sur l’Education Nationale. Le 4 novembre, il évoque un service public fermé 200 jours par an et les horaires des professeurs… sans même prendre en compte les temps de préparation et de correction. Venant d’un ancien ministre qui a collaboré à un gouvernement qui a fermé de nombreux services publics (bureaux de poste, gares, hôpitaux et bureaux de police), on peut qualifier cette démarche de provocation gratuite ou stupide, à vous de choisir.

La mémoire courte

Mercredi, Barrack Obama perd les élections midterms. Si les démocrates conservent le Sénat, la Chambre des Représentants leur échappent. Benjamin Lancar, qui comme de nombreux membres de l’UMP se félicitait de l’élection d’Obama il y a deux ans, se satisfait de la victoire des Républicains. On n’est plus à une approximation politique près… Quoiqu’il en soit, les Américains ont la mémoire courte quand on se souvient des dégâts causés par l’administration Bush.

Droits de l’homme et liberté de la Presse

Mercredi 3 Novembre, le Canard Enchainé révèle que Nicolas Sarkozy commanderait lui-même des espionnages de journalistes. Ainsi, le Président de la République chargerait Bernard Squarcini (Directeur Central du Renseignements Intérieur) de surveiller les journalistes dont le travail serait dérangeant. Si cela ne ressemble pas à une révélation, on peut se réjouir que la presse en parle enfin, une semaine après les affaires de cambriolages et de vols d’ordinateurs de journalistes.

Le Président chinois Hu Jintao vient faire une petite visite en France. Pas besoin d’espionner les journalistes cette fois puisqu’aucun ne pourra interviewer l’hôte de Nicolas Sarkozy. Par ailleurs, les manifestants sont violemment écartés du parcours du Président chinois. Et oui, en 2010, une pancarte « Free Tibet » mérite même une garde à vue. Inutile de dire que Nicolas Sarkozy ne dira pas un mot sur les droits de l’homme à son homologue… lui-même ayant du mal à les respecter. Les médias se font l’écho du pouvoir et relatent les juteux contrats commerciaux passés avec les chinois, contrats négociés bien avant cette visite.

Jeudi 4 Novembre, le Nouvel Observateur nous informe que des journalistes de Mediapart auraient été géolocalisés par les services de renseignement lors de leurs déplacements pour rencontrer leurs informateurs. Ils enquêtent sur les affaires Bettencourt et sur l’attentat de Karachi. La France n’a jamais été aussi proche de la Chine !

Mais qu’ont-ils tous contre Sarkozy ?

Lundi 1 Novembre, un colis piégé adressé à Nicolas Sarkozy est intercepté en Grèce. Les petits gauchistes grecs à l’origine de cette tentative d’attentat ont aussi raté Angela Merkel et surtout Silvio Berlusconi.

Dimanche 7 Novembre, Dominique de Villepin surprend tout le monde en déclarant : « Nicolas Sarkozy est aujourd’hui un des problèmes de la France et parmi les principaux problèmes qu’il faut régler et qu’il est temps que la parenthèse politique que nous vivons depuis 2007 soit refermée ». Il va y aller sur son croc de boucher…

En vrac

Etats-Unis : on peut désormais étudier Lady Gaga à la fac. En effet, un module, semble-t-il optionnel, est proposé dans une université de Caroline du Nord.

Italie : Gerlandino Messina, un parrain de la mafia arrêté au mois d’Octobre, était en train de jouer à Godfather sur sa console de jeu Xbox 360 lorsque la police est venue l’interpeller. Quelle meilleure publicité peut-on faire pour ce jeu vidéo ?

Sport : alors que les skippers bataillent aux commandes de leurs voiliers, le gouvernement fait aussi sa route du rom… Montpellier puis Créteil, les expulsions reprennent de plus belle.

Monaco : le mariage d’Albert va être filmé en 3D. C’est aussi ça l’actualité.

Cambriolage : en milieu de semaine, Bernard Tapie se fait voler 500.000 euros d’argenterie à son domicile. L’état va-t-il encore une fois le dédommager de quelques millions d’euros ?

 

Publicités

Une réflexion sur “Toujours les mêmes qui trinquent

  1. Good read and yay on the new woe!drrsspI personally chose to follow them for two reasons, #1 I can’t afford penalties and #2 I have nothing to hide so I don’t mind putting where the product came from. I put a tiny disclaimer that makes it clear where the product came from and it’s been an easy switch to do it, less worry on me for future problems in the future.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s