Potiche

Par défaut

Je viens de voir « Potiche » de François Ozon et je dois avouer que je ne sais pas trop quoi en penser. Ainsi, je me dis qu’en écrivant un article sur le film je vais peut-être réussir à en donner un avis assez clair (ça on le verra à la fin, si vous tenez jusque là). Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas vous livrer mon résumé personnel mais reprendre le synopsis tel qu’il est communiqué par le dossier de presse et repris sur la plupart des sites qui traitent de cinéma :

En 1977, dans une province de la bourgeoisie française, Suzanne Pujol (Catherine Deneuve) est l’épouse popote et soumise d’un riche industriel Robert Pujol (Fabrice Luchini). Il dirige son usine de parapluies d’une main de fer et s’avère aussi désagréable et despote avec ses ouvriers qu’avec ses enfants et sa femme, qu’il prend pour une potiche. À la suite d’une grève et d’une séquestration de son mari, Suzanne se retrouve à la direction de l’usine et se révèle à la surprise générale une femme de tête et d’action. Mais lorsque Robert rentre d’une cure de repos en pleine forme, tout se complique… Le synopsis oublie l’intervention pourtant déterminante de Babin, le député-maire communiste de Sainte-Gudule, ville du Nord où l’action se déroule, et incarné par Gérard Depardieu.

« Potiche » est l’adaptation libre d’une pièce de théâtre des années 70. Après l’échec de « Ricky » et le très intimiste « Le Refuge », François Ozon revient à un style qu’il maîtrise à merveille : une galerie de personnages aux destins liés, une décoration kitsch et des costumes décalés, vintage et travaillés jusqu’au moindre détail. Esthétiquement, le film est réussi même si on frôle une perfection qui n’existe que dans les magazines de décoration. L’écriture et les dialogues sont très bons et les clins d’oeil à la politique d’aujourd’hui plutôt jouissifs. Tout comme pour « Huit Femmes », François Ozon prouve son talent à transposer le théâtre sur grand écran.

Le casting est impeccable. Si les critiques saluent unanimement la performance de Catherine Deneuve, j’ai eu un peu de mal au début. Disons les choses comme elles sont : ses différents liftings rendent son visage difficile à lire par moment et ses sourires à peine perceptibles. On s’y habitue au fil du film et son ton est très juste. L’évolution de son personnage est parfaitement maîtrisée, entre l’épouse dévouée et soumise du début et la carriériste politique de la fin, illuminée telle une Ségolène Royal.

Ce qui m’a le plus dérangé dans le film c’est le décalage récurrent entre des situations traitées avec beaucoup de subtilité et de vulgaires caricatures sexistes, politiques ou générationnelles. On ne sait pas trop sur quel pied danser : à la fois, les outrances des personnages ajoutent au burlesque du film, mais les rendent excessivement naïfs et niais par moment. De plus, les quelques chansons qui viennent couper le film ne paraissent pas indispensables et n’apportent pas grand chose.

J’ai tout de même pris du plaisir, malheureusement sans jubiler, à regarder « Potiche ». C’est un bon divertissement mais dans un style déjà vu chez François Ozon. C’est sans doute cette non-surprise qui condamne ce film et le range modestement dans la catégorie des petites, mais bonnes, comédies françaises devant lesquelles on passe un bon moment. J’ai cette impression étrange que ce film n’est pas de son époque, comme si « Potiche » était sorti avec 10 ans de retard.

Potiche de François Ozon, sorti le 10 Novembre 2010, avec : Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Jérémie Rénier, Karine Viard, Judith Godrèche, Fabrice Luchini, Sergi Lopez, Bruno Lochet et Elodie Frégé.

Les différentes affiches du film :


 

Advertisements

Une réflexion sur “Potiche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s