Le Top 10 des pires reprises Françaises

Par défaut

Force est de constater que le thème des reprises musicales m’inspire. Après vous avoir présenté les pires reprises des internautes, je m’attaque cette fois aux reprises officielles. Tout a commencé avec ma découverte récente de deux reprises aussi ratées qu’inutiles : « True Faith » de New Order par George Michael, et dans un tout autre registre, la « Lambada » de Kaoma (qui était déjà une reprise) par Jennifer Lopez avec l’insupportable Pitbull en featuring.

Pourtant cette tendance à la reprise pourrie n’est pas récente… c’est même une tradition chez nous en France, on l’oublie souvent. Mieux encore, nos artistes chantent en français ! Le temps a fait son oeuvre et les reprises éphémères de chanteurs pourtant connus sont aujourd’hui au fond des tiroirs des maisons de disques. Heureusement, internet est un merveilleux outil pour raviver notre mémoire collective et Youtube regorge de pépites dont nous ignorons l’existence. Suite à quelques recherches, j’en ai retrouvées quelques unes pour notre plus grand plaisir. Je me suis volontairement limité à 10 chansons, celles dont nous devrions le plus avoir honte.

On commence avec le célèbre duo Sim & Topaloff et leur parodie de Grease : « où est ma chemise grise ? » C’est du second degré, c’est franchouillard, c’est toujours sympa de les revoir :

Plus sérieux, on continue avec le ténébreux Joe Dassin qui s’attaque à un standard de Bob Marley « No Woman No Cry »… En français ça donne : « Si tu penses à moi ». Platitude totale, la chanson perd toute son âme.

Parmi les groupes les plus repris en français, on trouve les Beatles. Certaines adaptations restent peu connues, comme celle de « Norwegian Wood » interprétée par Stone (du duo Stone & Charden). Le sitar a été remplacé par un drôle d’instrument non identifiable…

Autre chanson des Beatles « With A Little Help From My Friends » devient logiquement « Un coup de main des copains ». C’est l’époque des grandes émissions de variété à la télévision et c’est Véronique Sanson qui s’y colle en duo avec Sacha Distel.

Je ne pouvais pas évoquer les Beatles sans évoquer les Rolling Stones. Cette fois c’est Marie Laforêt qui se charge de massacrer nos voisins anglais avec « Marie douceur, Marie colère », reprise du mythique « Paint it black ».

Ringo, l’ex de Sheila, nous offre une version ultra ringarde de « Video Killed the Radio Star » des Buggles. Mauvais playback et fausse guitare (il n’y en pas pendant la chanson)… on frôle le pire avec ce titre « Qui est ce grand corbeau noir ? »

On pensait ne pas pouvoir faire pire, Plastic Bertrand l’a fait. Voici sa version de « Money, Money, Money » des géants suédois ABBA. Plastic Bertrand ne se prend pas la tête et chante « Mon nez, mon nez, mon nez ». Fallait oser…

Les reprises françaises de titres internationaux ne seraient pas si légendaires sans Sylvie Vartan ! Le « Pretty Woman » de Ray Orbison devient chez elle « L’Homme en noir ».

« The Eye of the Tiger » de Survivor a eu droit au même traitement. Sylvie ne doute de rien et nous offre une reprise pêchue du thème de Rocky avec « Faire quelque chose »

Mais son chef d’oeuvre absolu reste sa reprise de « Sweet Dreams » du duo anglais Eurythmics. Je vous recommande les paroles adaptées en français sous le titre « Déprime ».

Je vous donne rendez-vous ultérieurement pour les reprises de chansons françaises à l’étranger. Vous verrez, c’est pas triste non plus.

Sources : Bide & Musique

 

18 réflexions sur “Le Top 10 des pires reprises Françaises

    • je ne savais pas, par contre je ne la trouve pas, si tu as un lien je veux bien !

      autre rareté : many rivers to cross par julie pietri (c’était la face b de eve lève-toi). pas dispo sur youtube malheureusement.

  1. CADEAU :
    C’est chanté par Nicoletta, ça date de 1967, et ça s’appelle poétiquement « Les orgues d’antan ».
    Et c’est une (affreuse ?) adaptation du magnifique morceau de Procol Harum, « A Whiter Shade of Pale », sorti la même année.

    Le lien YouTube

  2. Kohane

    La reprise de plastic Bertrand fait partie d’une comédie musicale, pour les enfants, Abbacadabra, réunissant des reprises d’Abba, qui était passé à la télé en 1983. Frida, l’une des chanteuses du groupe suédois, y avait même participé avec la reprise de Arrival, devenu belle en duo avec Balavoine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s