J’ai interviewé un intervieweur

Par défaut

J’ai toujours trouvé l’exercice de l’interview intéressant à faire. Poser des questions est une chose aussi simple que complexe. Je ne vais pas disserter sur le sujet et mon interview de Lykke Li publiée en juin dernier vous donnera une idée de la manière dont ça se passe… L’idée de pouvoir échanger avec une personne habituée à l’exercice m’est naturellement venue à l’esprit. Ne restait plus qu’à trouver mon client, et ça tombe bien puisque Nico Prat va lancer une nouvelle émission sur Le Mouv. Prise de contact, prise de rendez-vous, tout se fait très vite et nous nous retrouvons un matin sibérien de décembre au café Le Zimmer.

Si vous connaissez pas Nico Prat c’est que vous ne traînez pas beaucoup sur le net et surtout sur Twitter où le journaliste musical est très actif. Détesté des blogueuses mode depuis un article dans Technikart, traqué par le fanclub français depuis sa critique du dernier album de Duran Duran sur Dirrtymusic, notre homme n’a pourtant rien du hater… bien au contraire. Chroniqueur sur Le Mouv’, sa nouvelle émission Glory Box débarque sur l’antenne pour les fêtes avec deux numéros consacrés au groupe rennais Juveniles et au plus parisien des oloronais, Charles-Baptiste. Notre discussion démarre sur les chapeaux de roues…

Où peut-on te lire ou t’écouter ?
J’écris pour Tecknikart, Vox Pop et Tsugi. Je suis chroniqueur dans l’émission Francosonik du lundi au jeudi à 19h45. Je parle des découvertes d’albums, d’artistes et aussi du web et chaque mercredi je fais le Point Maurane. J’interviens également pendant l’émission Critique Zik avec Laura Leishman tous les jeudis de 23h à minuit.

Tu as parlé du Point Maurane, comment est arrivée cette idée ?
J’avais envie de faire un peu de LOL à l’antenne et ça faisait quelques semaines qu’elle s’était mise à tweeter. Donc chaque semaine on a décidé de faire le point sur son actu twitter… c’est elle même qui tweete, il n’y a pas de maison de disque derrière. Attention, l’idée n’est pas de se moquer d’elle, au contraire on rigole avec elle. Pour moi Maurane c’est la star ultime. Deux mois après le début du Point Maurane nous avons eu peur qu’elle ferme son compte suite à un tweetclash. Finalement elle a continué comme avant. Cœur cœur sourire sourire.

Décris-moi Glory Box en quelques mots :
L’émission sera diffusée le dimanche de 10 à 11h et sera évidemment disponible en podcast. C’est vraiment la pop du dimanche matin. Tu mets ton réveil à 10h ou tu allumes ton ordi et tu écoutes ça en restant au pieu. Des jeunes talents de la scène pop sont invités à s’exprimer pendant une heure avec différentes rubriques : l’échiquier pop, la balade dans l’ipod, le bon conseil etc… Quelle autre émission donnerait une heure à un groupe comme Juveniles avec le choix de la programmation, la diffusion de 4 titres, des chansons live en acoustique dont une inédite ? Ils nous ont d’ailleurs gratifié d’une superbe reprise des Smiths.

La question va te paraître bête mais pourquoi Glory Box ?
Au début l’émission devait s’appeler Starter mais le nom était déjà déposé. Finalement ce sera donc Glory Box, qui est un morceau de Portishead que j’aime beaucoup et puis j’aime cette idée de petite « boîte à gloire ».

Comment se passent les interviews avec des gens peu rompus à l’exercice ?
Même s’ils sont en début de carrière, ils ont déjà l’habitude des interviews mais c’est vrai qu’ils me paraissent extrêmement flattés, un peu gênés parfois… je trouve ça assez touchant, c’est parfois beau à voir. De plus, c’est pour eux l’occasion de dire ce qu’ils envie de dire ! Enfin, pour être honnête, je crois que je suis plus stressé qu’eux.

C’est un autre registre mais ça me fait penser à l’émission Thé ou Café…
Oui, il y a un peu de ça. L’idée c’est d’être « à la cool ». J’ai la naïveté de penser que ce n’est pas que de la promotion. Le grand public ne connaît pas forcément les groupes mais on veut les amener à aimer ces groupes au bout de l’heure d’émission.

Comment prépares-tu tes interviews ?
J’ai toujours 7 questions de secours. Sept questions toutes prêtes que je pose si jamais la personne ne parle pas. En amont j’écoute évidemment l’album de l’artiste et je lis ses anciennes interviews. Sinon, avec l’habitude, la préparation des questions est moindre, le plus intéressant est d’entamer une discussion, établir un échange. Ce qui m’importe le plus est de m’adresser à la personne et non au musicien.

Compte tenu du concept de l’émission, le lieu doit-il nécessairement être la Maison de la Radio ?
Je dois dire que c’est cool d’avoir le confort et les moyens de la Maison de la Radio. On pourrait faire des concerts en extérieur mais Bernard Lenoir le fait déjà. Mehdi Fattah et moi avons plein d’idées mais pour le moment nous sommes bien à la Maison de la Radio.

Finalement avec cette émission, c’est la première fois que tu tiens seul le crachoir ?
Oui, même si je ne parle pas beaucoup. En tout cas c’est mon bébé, le premier concept que je peux mettre en œuvre. Auparavant, j’avais fait les Eurockéennes, c’était épuisant et génial à vivre. J’ai eu l’impression d’apprendre autant en 2 jours aux Eurockéennes qu’en 3 ans… dans ce genre de contexte, tout ce qui doit tomber en panne finit par tomber en panne, c’est un exercice de freestyle incroyable !

2012 va commencer fort car je crois qu’il y a un deuxième bébé qui arrive…
Oui, il y aussi le livre… les Miscellanées d’Internet qui sortira le 12 Janvier. Pour info, on fêtera la sortie du livre le 19 janvier au Motel. Ça fait quasiment un an qu’on bosse dessus et on l’a terminé il y a un mois. J’espère que Vincent Glad trouvera du plagiat dedans !

Pourquoi il y en a ?
Non, il n’y en a pas sauf pour Wikipédia… mais on l’a fait délibérément en se demandant « Qu’est-ce que Wikipédia dit de Wikipédia ?». Globalement le livre est un foutoir tout comme internet est un foutoir, il n’y a aucune logique chronologique, pas d’ordre alphabétique, c’est uniquement une compilation de textes et définitions qui s’adresse à un large public.

Retrouvez Nico Prat sur Le Mouv le 25 décembre à 10 heures pour la première de Glory Box avec Juveniles, et le 1er janvier, même heure, avec Charles-Baptiste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s