Oui Fabrice !

Par défaut

L'ACTEUR FABRICE LUCHINI

Invité du journal télévisé, Fabrice Luchini commente l’actualité à sa manière… avec sa légendaire emphase et son ironie incisive. Sauf que cette fois-ci ce n’est pas drôle. C’est même sans doute le pire moment pour se permettre ce genre de parade médiatique.

Lire la suite

Que veut dire ce signe avec les doigts sur les photos ?

Par défaut

Depuis déjà plusieurs années, j’observe sur environ plus de la moitié des photos que les gens postent sur les réseaux sociaux un étrange phénomène. Les personnes qui posent font souvent un V avec la main, appelons ça un Twix. J’ai aussi remarqué que beaucoup de stars le faisaient également.

douchebag_8

Lire la suite

M

Par défaut

Pour la première fois dans l’histoire de ce blog, j’ouvre cet espace à une plume extérieure… et non des moindres puisqu’il s’agit de @lactualaloupe « Féministe sex positive et queer moustache ». Elle souhaitait partager un texte sur l’homophobie. C’est une bien jolie tribune mais malheureusement triste, désarmante et révoltante.

Lire la suite

Internet, le danger

Par défaut

J’ai cherché s’il existait un site internet français qui recense ou compile les déclarations de personnalités publiques contre internet et je n’ai pas trouvé grand chose. Voilà donc un article que je mettrai à jour dès que nécessaire. Je vous invite à participer en m’envoyant vos suggestions par mail ou dans les commentaires.

Lire la suite

Docteur Joey et Mister Barton

Par défaut

Et oui, encore un énième article sur Joey Barton. Sauf que celui-ci ne parle pas de football. La plupart des sites et des articles de presse décrivent Joey Barton comme un bad boy, compilant ses pires frasques, rappelant que son petit frère est en prison pour meurtre, il est temps de se faire une autre idée du natif de Huyton, banlieue pauvre de Liverpool.

Lire la suite

Qui sont ces gens qui nous aident à déménager ?

Par défaut

J’ai déménagé au mois de juin. Loin de moi l’envie de vous raconter ma vie, mais ce moment a été pour moi l’occasion de me remémorer mes anciens déménagements et aussi tous ceux (heureusement pas trop nombreux) auxquels j’ai eu l’honneur de participer. Et en faisant mentalement le tour de mes potes – et de ma propre personne, j’ai réalisé qu’il y avait quelques stéréotypes récurrents et plutôt marrants. Voici une liste non exhaustives de ces derniers :

Lire la suite

Lettre ouverte à Marie Sigaud

Par défaut

Chère Marie,

Tout d’abord permets-moi de te vouvoyer. J’ai le tutoiement facile sur internet mais j’aimerais que nous gardions une certaine distance car votre article sur Castaluna ne me donne guère envie d’établir la moindre proximité entre vous et moi. Votre article m’a tout simplement mis en colère. Je ne vais pas reprendre vos mots mais simplement les mettre à disposition des internautes. Je ne voudrais pas dénaturer vos propos, les sortir de leur contexte :

Lire la suite

St. Stefanus : une histoire de coeur

Par défaut

C’est en Belgique que je suis parti à la découverte de la nouvelle bière St. Stefanus. Nouvelle bière ? Pas vraiment… puisque la recette originale élaborée par des moines Augustins date de 1295. Il fallait donc se rendre sur place pour s’imprégner de l’histoire de cette bière. Je vous partage donc mon petit voyage du côté de Gand afin de vous raconter mon coup de cœur.

C’est la société SAB Miller qui m’a proposé de partir à la rencontre de Jef Versele, maître brasseur de la brasserie Van Steenberge. Cette entreprise familiale existe depuis 6 générations et perpétue un savoir-faire unique dans son processus de fabrication… et donc dans les bouteilles des différentes marques qu’elle propose. La bière St. Stefanus existe déjà en Belgique sous le nom d’Augustijn. Le produit que nous pouvons désormais découvrir en France se distingue par le fait que la bière bénéficie d’une refermentation en bouteille.

Lire la suite

Hooligans & Gentlemen

Par défaut

« Le football est un sport de gentlemen joué par des hooligans, le rugby un sport de hooligans joué par des gentlemen. »

La coupe du monde de rugby qui se joue actuellement en Nouvelle-Zélande est l’occasion de voir les querelles sur l’opposition football contre rugby ressurgir. Les caricatures ne manquent pas, les fans de rugby profitent de la mise en lumière de leur sport pour rappeler que le football est un sport de cons friqués pour les beaufs et que le rugby est un sport de gentlemen qui véhicule de nobles valeurs.

Les valeurs ? Parlons-en. Pour n’avoir jamais joué au rugby mais avoir joué en club de foot tout gamin puis au handball (je sais, on ne croirait pas quand on me voit aujourd’hui), j’ai rencontré des éducateurs qui m’ont inculqué des valeurs que je considère nobles : la solidarité, l’honnêteté, la générosité, les valeurs de partage, l’altruisme, la priorité donnée au collectif avant l’individu. Les joueurs travaillent les uns pour les autres, chacun doit donner le maximum pour l’équipe, les attaquants sont les premiers défenseurs et chacun doit respecter les tactiques. Et bien entendu, il faut respecter les décisions de l’arbitre et respecter ses adversaires. C’est comme ça qu’on éduque les jeunes au football… et finalement dans tous les sports collectifs. Le rugby ne fait pas figure d’exception.

L’évolution du sport professionnel, et aussi de la société, fait que ces valeurs semblent loin du terrain aujourd’hui. Il est vrai que le fairplay peut paraître moins présent dans le football que dans le rugby. La sur-médiatisation du ballon rond, les enjeux économiques sont sans doute responsables de ces changements… mais sommes-nous certains que le rugby ne prend pas la même direction ?

Lire la suite

Mon petit guide de Paris

Par défaut

Les vacances sont souvent l’occasion pour les médias de publier leurs bons plans dans la capitale. Des plus belles terrasses à l’anti-guide de Paris, on trouve beaucoup de choses et pour tous les goûts mais on passe aussi à côté de quelques lieux inconnus ou incontournables. Je vous propose mon petit tour de Paris avec quelques unes de mes adresses fétiches, qui ne sont d’ailleurs pas nécessairement celles où je me rends le plus fréquemment.

Loin des plans alternatifs et underground du site Le Cool Paris auquel je participe, loin du Paris des cartes postales, voici la ville telle que je la vois, telle que je la vis : discrète, belle et élégante plutôt que somptueuse et flamboyante, en marge sans être caricaturale, le tout dans un souci d’intemporalité pour échapper aux phénomènes de la hype et aimer Paris telle qu’elle fut, qu’elle est et sera toujours… je l’espère.

Lire la suite

Confessions intimes

Par défaut

On a tous une petite anecdote digne de figurer au programme de « Confessions intimes » ou, encore mieux, de « Striptease ». La mienne m’est revenue récemment à la suite de deux visionnages de reportages consacrés à Lady Di, sans doute diffusés en marge du mariage princier entre Kate et William. Je m’arrête là pour la contextualisation, on y reviendra plus tard.

À l’époque des faits j’avais exactement 20 piges et je faisais des extras en tant que vendeur dans une célèbre enseigne d’électroménager afin de gagner un peu d’argent de poche (en gros pour payer mes virées éthyliques d’étudiants). Cette journée de début septembre était bien calme et plutôt ordinaire. Je venais de terminer un sandwich que j’avais certainement acheté à la Brioche Dorée dans la réserve du magasin et, moi et mon collègue faisions un peu de « facing » et de « réassor » en attendant le rush de fin d’après-midi. J’officiais dans un rayon entièrement dédiés aux accessoires.

Un femme d’une cinquantaine d’années se présente à moi. Elle est d’apparence très modeste, pas très apprêtée et visiblement sans activité professionnelle car l’heure du déjeuner est passée depuis pas mal de temps… ce n’est qu’une supposition. Ce qu’elle veut : des petites enceintes amplifiées et des piles (format LR6 ou AA). Je comprends rapidement qu’elle n’a pas un budget énorme mais aussi qu’elle n’y connait rien. Deux possibilités : je lui refourgue le modèle le plus cher pour faire du chiffre (ce ne sera pas très difficile de lui faire comprendre qu’on a que ce modèle là pour elle) ou j’essaie de trouver un produit qui lui permettra de ne pas taper dans son livret A et de jouer au loto cette semaine. J’opte pour la deuxième solution, comme souvent. Et oui je n’étais pas un très bon vendeur. La vente se conclue et je procède à l’encaissement. Je te mets tout ça dans un sac, le ticket de caisse « à conserver madame, il fait office de garantie et blabla, merci au revoir ! ».

Lire la suite

Staffeur-ornemaniste

Par défaut

On a presque tous déjà fait un masque en plâtre dans notre jeunesse. Des bandes de plâtre, une bassine d’eau et le tour est presque joué, il n’y a plus qu’à le laisser sécher… mais aujourd’hui tout ça n’est plus qu’un souvenir. Pourtant, des adultes s’amusent encore, on dira plutôt qu’ils travaillent, avec le plâtre. Parmi eux, souvent employés dans le bâtiment, on trouve ce beau métier de « staffeur-ornemaniste ».

Derrière ce doux nom se cache en réalité plusieurs métiers distincts mais nous n’allons pas tous les passer en revue. Le staffeur crée des objets de décoration d’intérieur ou d’extérieur (rosaces, les pilastres, les corniches), des plafonds (à caissons ou décoratifs) et aussi de simples plaques de plâtre armé de filasse. Pour la pose, c’est souvent un autre ouvrier qui s’y colle. Je vous conseille quand même d’aller au bout de l’article (je dis ça, je dis rien)

Lire la suite

Et si dieu n’existait pas ?

Par défaut

Il y a bien longtemps que je n’ai pas parlé de politique ni poussé de coup de gueule sur ce blog. Il fallait un sujet comme la religion pour me réveiller. L’UMP et le Président de la République veulent lancer un grand débat sur la laïcité. Ajoutons à cela, les récents propos d’Eric Zemmour à l’Assemblée Nationale, sous les ovations des députés de l’UMP, qui appellent à : « restaurer des normes et des valeurs traditionnelles comme l’autorité des chefs, ou encore du père de famille, l’attachement à la religion catholique et à l’ordre moral ». L’attachement à la religion catholique… la coupe est pleine.

Chers ennemis, voilà ce que j’ai à vous dire : Je ne crois pas en dieu. Je ne crois pas à une force surnaturelle, à une présence qui viendrait de l’au-delà (pour ne pas dire de nulle part). Pire que de ne pas croire, j’ose même prétendre que dieu n’existe pas… n’existe pas ailleurs que dans l’imaginaire d’une frange de la population.

Lire la suite

Indignez-Vous !

Par défaut

Vous avez sans doute tout lu et tout entendu sur l’essai de Stéphane Hessel, tout sauf mon avis. Et oui, moi aussi on m’a offert « Indignez-vous ! ». Alors je l’ai lu. C’était l’année dernière et depuis le livre fait beaucoup parler de lui, son auteur arpente les plateaux télé et les chiffres de vente explosent. Véritable phénomène, « Indignez-vous ! » s’est vendu à près d’un million d’exemplaires dans un pays dont 30% des habitants ne lisent jamais de livre. Celui-ci se lit en une vingtaine de minutes. Bien qu’édité par une petite maison d’édition, il a bénéficié de nombreux facteurs permettant son succès : son auteur, son titre et sa quatrième de couverture percutants, un format différent, 32 pages (on verra que c’est beaucoup moins), un prix de 3 euros et une sortie à l’automne – traduire par avant les fêtes. Voilà pour la petite histoire mais ça vous importe peu, je m’en doute, ce qui vous intéresse c’est mon avis sur le bouquin…

Lire la suite

SDF : le zéro pointé

Par défaut

Nous sommes le 18 Décembre 2006 à Charleville-Mézières. Le candidat à l’élection présidentielle Nicolas Sarkozy tient à meeting de campagne dans lequel il salue « la France qui se lève tôt ». Dans un élan de démagogie, dont lui seul à le secret, il en vient à évoquer ceux qui se lèvent non pas tôt mais dehors, les SDF. En plein hiver, l’aubaine est trop belle, il s’empresse de faire cette promesse : « Je veux, si je suis élu Président de la République, que d’ici à deux ans plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d’y mourir de froid. Le droit à l’hébergement, c’est une obligation humaine. Si on n’est plus choqué quand quelqu’un n’a plus un toit, lorsqu’il fait froid et qu’il est obligé de dormir dehors, c’est tout l’équilibre de la société, où vous voulez que vos enfants vivent en paix, qui s’en trouvera remis en cause ! »

Six mois plus tard, Nicolas Sarkozy est élu Président de la République et peut enfin mettre oeuvre les réformes promises. Le sujet est trop grave, trop important pour n’être qu’une promesse en l’air. Nicolas Sarkozy accorde une grande importance à l’atteinte des objectifs, notamment de la part de ses ministres. Nous sommes 4 ans après ce discours. Il est donc temps de procéder à son évaluation et de faire le bilan.

Lire la suite

L’année de la Viande

Par défaut

C’est bientôt la fin de l’année et donc l’heure des bilans. Les tops 10 vont se succéder dans la presse pour désigner les meilleurs films, disques, personnalités ou tendances de l’année. Si l’on devait retenir une chose, et je serai sans doute le seul à l’écrire, c’est que 2010 fut l’année de la viande ! Allez-y rigolez un peu, vous verrez à la fin de ce billet que j’ai raison. Alors qu’on nous a saoulé avec le fooding, la nouvelle cuisine, les végétariens et les restos japonais, qui sont de plus en plus infâmes, cette année a marqué le come-back de la barbaque… et la vraie : la crue à la couleur sang et pour notre plus grand bonheur.

Quelle fut la grande tendance de 2010 ? vous pensiez à l’iPad, à Inception ou The Social Network, ou encore pour les plus politisés d’entre vous à Julian Assange et WikiLeaks… et bien non ! L’événement de l’année c’est la viande sous toutes ses coutures (au propre comme au figuré) : Mode, nutrition, buzz internet, actualité et télévision, on a vu la viande partout cette année. Et ça, vous ne pourrez le lire qu’ici car je doute que les magazines ou blogs influents la mettent en avant et lui reconnaissent la place qu’elle mérite.

Lire la suite

Nestlé : What Else ?

Par défaut

« J’évite d’acheter des produits Nestlé ». Voilà une phrase qu’il m’arrive souvent de prononcer au milieu des linéaires de la supérette de mon quartier. Derrière cette affirmation très courte et presque anodine se cachent pourtant de longues explications. Alors que la multinationale suisse envahit nos écrans avec une nouvelle campagne publicitaire pour Nesfluid et son « hydranutrition », j’ai décidé d’expliquer comment j’en suis arrivé à ce réflexe de non-achat presque systématique.

Entreprise suisse, Nestlé est l’un des principaux acteurs de l’agroalimentaire dans le monde. Elle produit et commercialise des produits et boissons pour l’alimentation humaine et pour l’alimentation animale. Son siège social est situé sur les rives du Lac Léman à Vevey en Suisse. Son chiffre d’affaires de 2009 la porte au 48ème rang mondial des plus grandes entreprises. Nestlé comptabilise 480 usines dans 86 pays et emploie 276.000 personnes dans le monde (chiffres de 2007). En 2010, les principaux actionnaires de Nestlé sont Chase Nominees Limited (10,1%), Citibank (7%) oui les mêmes qui ont participé à la crise financière Américaine de 2008, Autocontrôle (4,9%), BlackRock (3,7%), Nortrust Nominees (3,6%). Liliane Bettencourt est également actionnaire à hauteur d’au moins 3%.

Lire la suite

Dans la peau d’un Hipster

Par défaut

Hipster, quel drôle de mot. Personne n’aime les hipsters et personne ne se revendique hipster même si le terme est encore difficile à décrire pour nous français. Alors pour vous apporter une définition précise, j’ai décidé de me glisser dans la peau d’un hipster… le temps d’un article. Tout d’abord, je n’ai plus 33 ans mais 10 ans de moins. Un hipster c’est forcément jeune, 25 ans tout au plus. Commençons par le commencement : d’où vient ce mot ? Il n’est pas récent contrairement à ce que l’on pourrait croire. Il remonte même aux années 40.

Lire la suite

Pierre Ménès au Canal Football Club

Par défaut

Dans le cadre d’un prochain blog auquel je vais participer mais dont je ne dévoilerai rien, j’ai été amené à étudier l’émission de Canal +, le Canal Football Club du 31 Octobre. Ma cible du soir était le chroniqueur superstar Pierre Ménès. Ma mission : suivre ses interventions au cours de cette émission. En effet, s’il note et critique les performances des joueurs, il est donc légitime d’évaluer ses prestations aussi ?

La bande à Mathoux composée d’Isabelle Moreau, Christophe Dugarry et Pierre Menès accueille un invité de prestige : Samuel Eto’o. Pierre Menès nous montre sa nouvelle coupe de cheveux. Elle est plutôt vilaine mais nous sommes là pour juger le fond pas la forme. Après la standing ovation qui salue l’arrivée du joueur camerounais sur le plateau, notre Pierrot national ouvre les hostilités avec un petit : « on n’en a pas eu (de standing ovation) pour Jean-Michel Aulas ». La vanne n’est pas terrible mais une vanne sur Aulas, ça fait toujours sourire.

Lire la suite

10 leçons pour avoir l’air d’un bogoss

Par défaut

Parité oblige, après les 10 leçons pour avoir l’air d’une chaudasse, voici l’équivalent « pour nous les hommes ». Je dois avouer que l’exercice fut difficile à faire et que comme souvent, le deuxième épisode peut paraître moins réussi que le premier.

Sur internet, tous les moyens sont bons pour s’exposer et comme dans la rue, le premier coup d’oeil est primordial ! Malheureusement, tout le monde n’est pas photogénique et ne sait pas prendre de bonnes photos. Heureusement, voici donc mes conseils pour avoir l’air d’un beau gosse sur internet. 10 conseils à suivre… ou pas.

Lire la suite