La nuit étoilée en mouvement

Par défaut

Le célèbre tableau de Vincent Van Gogh prend vie sur internet grâce à ce projet vidéo créé par Petros Vrellis. Peinte en 1889, un an avant son suicide, alors que le peintre venait de décider lui-même d’entrer dans un asile près de Saint-Rémy-de-Provence, cette toile est aujourd’hui exposée au Museum of Modern Art de New-York.

La fascination pour cette œuvre majeure du post-impressionnisme n’est plus à démontrer, mais cette vidéo permet de la voir autrement… ou de la voir telle qu’on l’imagine : en mouvement. L’animation peut être modulée sur un écran tactile, comme par magie.

Lire la suite

Publicités

Ça dure une minute

Par défaut

Les idées les plus simples sont souvent les meilleures. « Ça dure une minute » est un projet de David Do Van Minh dont le concept m’a séduit. Il s’agit pour ce jeune Directeur Artistique parisien, photographe à ses heures perdues, de filmer des portraits d’anonymes pendant une minute, sans parole. Le plan est fixe et le tout est shooté en noir et blanc.

Lire la suite

L’Homme des orages

Par défaut

Je suis tombé presque par hasard sur ce documentaire de Loïc Mahé. Bien que je le connaisse personnellement, il s’était bien gardé de m’en parler. C’est donc sur sa page Vimeo que j’ai pu découvrir « L’Homme des Orages ». Ce film suit Nicolas Gascard, photographe autodidacte fasciné par les orages. Le jeune jurassien passe sa vie à les traquer pour les photographier au point d’en avoir fait son métier.

De la Suisse aux Etats-Unis, la caméra partage le périple de Nicolas Gascard. C’est simple, habilement mis en musique, visuellement magnifique, j’ai tout simplement adoré chaque minute de « L’Homme des Orages » et je vous recommande vivement de le regarder pour l’originalité du sujet et le rapport de l’homme à la nature.

Chaîne Vimeo de Loïc Mahé / Site internet de Nicolas Gascard

Tchernobyl, la zone

Par défaut

L’information n’a pas pu vous échapper, nous avons célébré cette semaine l’anniversaire des 25 ans de la catastrophe de Tchernobyl. À cette occasion, j’ai été convié à la présentation officielle de « La Zone », le 26 avril dernier à la Gaîté Lyrique.

« La Zone » est un projet transmédia réalisé par Bruno Masi et Guillaume Herbaut et dédié à la zone interdite de Tchernobyl. Il est décliné sous 3 formats : un webdocumentaire produit par Agat Films & Cie et diffusé sur le site du Monde, une installation multimédia présentée à la Gaîté Lyrique du 26 avril au 10 mai 2011, et un livre composé de textes et de photographies, coédité par la Gaîté Lyrique et les éditions Naïve.

Lire la suite

The Japanese Popstars

Par défaut

Voici le clip de « Let Go » du groupe electro irlandais « The Japanses Popstars ». L’animation est assurée par David Wilson. La partie vocale est chantée par Green Velvet, un DJ techno Américain. Tout ça nous offre une belle réussite à la fois musicalement et visuellement, enjoy :

L’Origine des bonnes idées

Par défaut

Attention, cette vidéo est un véritable petit bijou ! Que ce soit au niveau de la forme ou du fond. « Where Good Ideas Come From » (d’où viennent les bonnes idées) est une démonstration de 4 minutes sur l’inspiration, le processus de création et l’innovation au travers l’impact de l’environnement sur la production d’idées. Le graphisme qui soutient ce discours est absolument brillant.

Quelle meilleure publicité pour un auteur, Steven Johnson en l’occurrence, que de créer le buzz internet avec une campagne virale intelligente ? Le livre « Where Good Ideas Come From: The Natural History of Innovation » sortira le 5 octobre prochain. Tout ça m’a donné envie de le lire !

Source : Kottke

Walls are Dancing

Par défaut

Je ne suis ni un grand fan, ni un spécialiste du Street Art. Pourtant certains projets peuvent retenir mon attention. C’est le cas du concept Walls are Dancing. Le mural painter (ouais ça fait mieux que peintre mural) MWM était invité par le collectif Groupuscule pour réaliser des fresques dans les villes de Marseille, Lyon et Paris.

Plus de 700.000 clichés ont été nécessaires pour créer ce stop motion sponsorisé par Dulux Valentine. Le résultat nous offre des peintures en mouvement sur les murs des 3 villes. C’est quand même plus sympa que le petit couillon que j’ai vu graffer son nom sur un mur de la rue d’Aix dimanche dernier…