Sourya Winterwind x Champagne Bukkake

Par défaut

3700604704980_600

J’ai eu peu de temps pour écrire sur le blog car je me suis engagé sur quelques projets ces dernières semaines. Parmi ceux-ci, le clip de Winterwind du groupe Sourya. J’ai travaillé avec Alex Nassar pour trouver le concept du clip. Sourya voulait un personnage qui ère seul. Pour contrecarrer la douceur de la chanson l’idée était de mettre en scène la violence : un serial killer.

Lire la suite

Lana Del Rey – Born to Die

Par défaut

Souvent hermétique aux buzz musicaux, j’ai suivi l’ascension de Lana Del Rey de loin. Puis à force de la voir faire la une des magazines j’ai commencé à m’intéresser un peu au phénomène alors que quelques polémiques ont fait surface. Propulsée icône hipster grâce au site Pitchfork et à son clip Video Games mis en ligne sur Youtube. La légende veut que sa maison de disque l’ait repérée sur internet. Depuis, nombreux sont ceux qui doutent de cette version et pensent que toute cette campagne virale aurait été organisée par Universal.

Lire la suite

J’ai interviewé un intervieweur

Par défaut

J’ai toujours trouvé l’exercice de l’interview intéressant à faire. Poser des questions est une chose aussi simple que complexe. Je ne vais pas disserter sur le sujet et mon interview de Lykke Li publiée en juin dernier vous donnera une idée de la manière dont ça se passe… L’idée de pouvoir échanger avec une personne habituée à l’exercice m’est naturellement venue à l’esprit. Ne restait plus qu’à trouver mon client, et ça tombe bien puisque Nico Prat va lancer une nouvelle émission sur Le Mouv. Prise de contact, prise de rendez-vous, tout se fait très vite et nous nous retrouvons un matin sibérien de décembre au café Le Zimmer.

Si vous connaissez pas Nico Prat c’est que vous ne traînez pas beaucoup sur le net et surtout sur Twitter où le journaliste musical est très actif. Détesté des blogueuses mode depuis un article dans Technikart, traqué par le fanclub français depuis sa critique du dernier album de Duran Duran sur Dirrtymusic, notre homme n’a pourtant rien du hater… bien au contraire. Chroniqueur sur Le Mouv’, sa nouvelle émission Glory Box débarque sur l’antenne pour les fêtes avec deux numéros consacrés au groupe rennais Juveniles et au plus parisien des oloronais, Charles-Baptiste. Notre discussion démarre sur les chapeaux de roues…

Lire la suite

George

Par défaut

Voilà 10 ans jour pour jour que George Harrison s’en est allé. Le plus discret des Beatles est à l’origine de quelques perles composées dans l’ombre du duo Lennon / Mc Cartney. Parmi ces chansons, j’ai une affection particulière pour Something :

Lire la suite

Mon interview de Lykke Li

Par défaut

Lundi 21 Juin, 14h41, je reçois ce SMS : « ça te branche une interview de Lykke Li jeudi 16h ? ». Quelques échanges plus tard, le rendez-vous est confirmé, la rencontre aura lieu à La Cigale quelques heures avant son concert. Si je suis très content de pouvoir interviewer Lykke Li, je suis très embarrassé pour préparer l’interview. Mon ordinateur est en panne et je n’ai aucun CD de la suédoise… Impossible donc de me replonger dans ses deux albums et d’étudier un peu plus sa musique. J’arrive à récupérer quelques vieilles interviews et sa biographie. C’est déjà ça.

Le Mardi, le rendez-vous est retardé à 16h30. Le Mercredi, il est de nouveau programmé pour 16 heures, toujours à La Cigale. Jeudi, le jour-même, je reçois un coup de fil d’un attaché de presse pour m’avertir que l’interview aura lieu à 15h50 à l’Hôtel Amour. Quelques stations de métro plus tard, je descends la rue des Martyrs en direction du neuvième arrondissement.

Lire la suite

Digitalism – I love you dude

Par défaut

Il aura fallu 4 ans pour entendre le deuxième album de Digitalism. Autant dire que pour ma part, j’avais presque oublié le duo electro qui se contentait, depuis la sortie d’Idealism en 2007, de produire quelques remixes pour Kitsuné. Puis, fin 2010, l’EP Blitz est arrivé, suivi du single 2 Hearts ce printemps et de l’annonce officielle de la sortie de I love you dude pour le 21 Juin. Cerise sur le gâteau, Jence et Isise se produiront au Nouveau Casino le 14 du même mois. J’avais déjà mon billet depuis plusieurs semaines, aujourd’hui j’ai enfin pu écouter I love you dude.

Lire la suite

Quand les étrangers nous copient…

Par défaut

Il y a quelques semaines, je vous présentais ma sélection des 10 pires reprises francophones. Je vous avais promis un billet sur les reprises de chansons françaises à l’international, c’est chose faite aujourd’hui.

On oublie très vite qu’il n’y a pas que le tube mondial « Comme d’habitude » qui s’est exporté au point d’être repris par Frank Sinatra… d’autres titres français moins probables ont aussi fait l’objet de reprises à l’étranger, pour le meilleur et surtout pour le pire.

Lire la suite

Le Top 10 des pires reprises Françaises

Par défaut

Force est de constater que le thème des reprises musicales m’inspire. Après vous avoir présenté les pires reprises des internautes, je m’attaque cette fois aux reprises officielles. Tout a commencé avec ma découverte récente de deux reprises aussi ratées qu’inutiles : « True Faith » de New Order par George Michael, et dans un tout autre registre, la « Lambada » de Kaoma (qui était déjà une reprise) par Jennifer Lopez avec l’insupportable Pitbull en featuring.

Pourtant cette tendance à la reprise pourrie n’est pas récente… c’est même une tradition chez nous en France, on l’oublie souvent. Mieux encore, nos artistes chantent en français ! Le temps a fait son oeuvre et les reprises éphémères de chanteurs pourtant connus sont aujourd’hui au fond des tiroirs des maisons de disques. Heureusement, internet est un merveilleux outil pour raviver notre mémoire collective et Youtube regorge de pépites dont nous ignorons l’existence. Suite à quelques recherches, j’en ai retrouvées quelques unes pour notre plus grand plaisir. Je me suis volontairement limité à 10 chansons, celles dont nous devrions le plus avoir honte.

Lire la suite

Radiohead – The King of Limbs

Par défaut

Le dernier album de Radiohead « The King of Limbs » est sorti depuis quelques jours. Fan de la première heure et aujourd’hui plus distant, je prends toujours autant de plaisir à suivre ce groupe. Je n’avais pas l’intention d’en parler sur mon blog, d’ailleurs je parle rarement de musique, mais l’effervescence médiatique et quelques articles maladroits m’ont donné l’envie d’ouvrir (ou d’élever) un peu le débat, à mon humble niveau.

Tout d’abord, revenons sur la surprise… et quelle surprise ! Radiohead sonne comme du Radiohead. Là où tous pourtant échouent à garder leur veine originelle (U2 et Coldplay en tête), il est aujourd’hui reproché au quintet d’Oxford de faire ce qu’il sait faire de mieux : un son qui lui est propre et qu’aucun groupe ne parvient à reproduire (sauf peut être accidentellement). En bref, le groupe est en pleine maîtrise de lui-même et de son identité musicale. Cela donne des chansons qui semblent tout aussi prévisibles qu’inimitables. Finalement, c’est sans doute cela qui déroute critiques et journalistes musicaux. Radiohead reste un groupe insaisissable… et pas seulement musicalement.

Lire la suite

Mon Top 10 des années 2000

Par défaut

J’ai eu l’idée pas du tout originale de faire mon TOP 10 des années 2000. Tous mes coups de coeur musicaux d’une décennie en 10 titres. Si l’exercice est classique, il s’avère assez compliqué. Après plusieurs listes, je me suis rendu compte que je n’y arriverai peut-être pas. Alors comme on parle beaucoup d’Hadopi et de Pascal Nègre (depuis son livre et son arrivée sur Twitter) en ce moment, je me suis dit qu’un hommage aux maisons de disque aurait tout son intérêt.

Ces pauvres maisons de disque ont beaucoup souffert entre 2000 et 2010. L’avènement d’internet et donc du téléchargement a changé la donne et surtout facilité le piratage (qui existait bien avant rappelons-le). Heureusement les éditeurs, surtout les majors, ont su riposter… et de la meilleure des manières, à savoir en nous proposant de véritables bijoux musicaux. Exercices conceptuels, artistes respectables et authentiques… les maisons de disques nous ont rappelé que sans elle, les productions de qualité n’existeraient pas et on peut dire qu’elles ont réalisé une décennie magistrale dont je vous propose quelques extraits.

Lire la suite

Le Pire des Reprises

Par défaut

Rien ne va plus, les covers polluent Youtube. Les covers en français, ce sont les reprises. Nombre d’artistes (sic) se sont fait une spécialité de reprendre des chansons et de les mettre en ligne sur le célèbre site de partage vidéo. Pour les groupes amateurs, c’est l’occasion de se faire connaître, pour des chanteurs reconnus c’est l’occasion de se faire plaisir ou de faire un clin d’oeil à d’autres groupes… et là, c’est le drame.

Lire la suite

Dans la peau d’un Hipster

Par défaut

Hipster, quel drôle de mot. Personne n’aime les hipsters et personne ne se revendique hipster même si le terme est encore difficile à décrire pour nous français. Alors pour vous apporter une définition précise, j’ai décidé de me glisser dans la peau d’un hipster… le temps d’un article. Tout d’abord, je n’ai plus 33 ans mais 10 ans de moins. Un hipster c’est forcément jeune, 25 ans tout au plus. Commençons par le commencement : d’où vient ce mot ? Il n’est pas récent contrairement à ce que l’on pourrait croire. Il remonte même aux années 40.

Lire la suite

The Japanese Popstars

Par défaut

Voici le clip de « Let Go » du groupe electro irlandais « The Japanses Popstars ». L’animation est assurée par David Wilson. La partie vocale est chantée par Green Velvet, un DJ techno Américain. Tout ça nous offre une belle réussite à la fois musicalement et visuellement, enjoy :

L’Histoire Virtuelle des Beatles

Par défaut

A l’heure de l’internet, du MP3, des chanteurs jetables révélés par la real TV et des one hit wonders, on oublie qu’à une époque les groupes pouvaient produire une dizaine d’albums en une décennie, truster les charts internationaux pendant des mois et même se permettre de composer des doubles albums. Pourtant en 2010, j’en arrive à me demander si ces groupes ont réellement existé.

Quand nous allions à l’école, nous apprenions l’histoire dans les livres, et notre éducation participait à la mémoire collective. Aujourd’hui, internet est devenu une source d’informations intarissable et, signe que les temps ont changé, on pourrait même y apprendre l’histoire. Je vous propose un petit voyage vers l’origine de la pop music, non pas telle qu’elle fut, mais telle qu’internet pourrait la ré-inventer. Cette histoire, c’est celle d’un groupe qui s’appelle The Beatles.

Lire la suite

A qui la faute ?

Par défaut

Sexion d’Assaut est un groupe de rap français originaire de Paris. Ils ont débuté leur carrière en 2002 et connaissent un vrai succès commercial depuis deux ans. Leur dernier album, « L’Ecole des points vitaux » sorti en 2010 s’est même vendu à 300.000 exemplaires.

Aujourd’hui, le groupe se retrouve au coeur de la tourmente après qu’une vieille interview ait refait surface il y a une dizaine de jours. Le buzz, comme souvent, est parti d’internet via Twitter puis Facebook avant d’arriver dans les médias traditionnels. Retour sur cette polémique…

Lire la suite

Ode à la Sodomie

Par défaut

« Que je t’aime » est un morceau écrit par Jean Renard et Gilles Thibaut pour Johnny Hallyday en 1969. Pour celles et ceux qui n’ont pas prêté attention aux paroles et à leurs sens, « Que je t’aime » est une chanson d’amour qui décrit les sentiments éprouvés avant, pendant et après une relation sexuelle. On s’en doutait, mais en approfondissant un peu plus l’étude du texte, on pourrait aller plus loin. L’un des plus grand succès de Johnny Hallyday est tout bonnement une ode à la sodomie. Démonstration :

Lire la suite

Everything is a Remix

Par défaut

Everything is a Remix est une vidéo en quatre parties créée par un réalisateur New-Yorkais : Kirby Ferguson. Pour le moment seule une vidéo a été publiée sur le site éponyme du projet. L’idée de départ, à défaut d’en connaître la finalité, est de démontrer que tout n’est que remix dans la musique. Pour démarrer cette série, on commence avec les années 70 :

Dans cette vidéo, Kirby Ferguson veut prouver que le pillage existe depuis longtemps et qu’il est même courant dans le monde de la musique. Son discours tourne autour de l’exemple de Led Zeppelin qui a emprunté beaucoup à ses contemporains. Ce qui est intéressant c’est que le groupe anglais a pu le faire en toute légalité. Force est de constater que cela ne les a pourtant pas empêché de produire des compositions originales au final.

Lire la suite